Afin qu’il y ait une harmonisation du quartier,
le Comité Saint Germain des Prés regroupe les dates d’ouverture des boutiques
les jours fériés, ainsi que les dates des Soldes flottantes.

Ouvertures des boutiques 2017

Jours fériés et dimanches ouverts

Lundi 17 avril 2017

Burberry, Louis Vuitton, Ralph Lauren, Emporio Armani, Gas Bijoux, Lancel, Mauboussin, Sonia Rykiel, Un dimanche à Paris, Moncler, Coiffirst

Dimanche 1 mai 2017

Un dimanche à Paris

Vendredi 8 mai 2017

Burberry, Daniel Crémieux, Emporio Armani, la Fnac, Gas Bijoux, Lancel, La Perla, Louis Vuitton, Mauboussin, Ralph Lauren, Sonia Rykiel, Un dimanche à Paris, Moncler, Eskandar, Coiffirst

Jeudi 25 mai 2017

Burberry, Daniel Crémieux, Emporio Armani, la Fnac, Gas Bijoux, Lancel, La Perla, Louis Vuitton, Mauboussin, Ralph Lauren, Sonia Rykiel, Un dimanche à Paris, Les Ateliers de la maille, Moncler, Eskandar, Coiffirst

Dimanche 4 juin 2017

Burberry, Emporio Armani, la Fnac, Louis Vuitton, Mauboussin, Ralph Lauren, Un dimanche à Paris, Moncler

Lundi 5 juin 2017

Emporio Armani, Gas Bijoux, Lancel, La Perla, Louis Vuitton, Mauboussin, Sonia Rykiel, Un dimanche à Paris, Les Ateliers de la maille, Moncler, Eskandar, Coiffirst

Vendredi 14 juillet 2017

Burberry, Emporio Armani, Gas Bijoux, Lancel, Louis Vuitton, Mauboussin, Ralph Lauren, Un dimanche à Paris, Moncler, Coiffirst

Mardi 15 août 2017

Emporio Armani, Lancel, Louis Vuitton, Un dimanche à Paris, Moncler, Coiffirst

Ouverture les dimanches

La Fnac, Louis Vuitton, Ralph Lauren

1er dimanche des soldes le 2 juillet 2017

Soldes d’hivers du mercredi 28 juin au 8 août 2017

 

Soldes d’hiver 2016 moroses à Paris

Les soldes d’hiver 2016 n’ont pas bien marché. Selon l’enquête menée du 1er au 5 février 2016 par la Chambre de commerce Paris-Ile-de-France, 27% des commerçants interrogés affirment que ces soldes ne leur ont fait faire aucun bénéfice et 51% indiquent que leur bénéfice n’a pas dépassé 10%.
Les commerçants parisiens ne sont pas du tout contents des soldes d’hiver 2016. Ils ne leur ont pas rapporté grand-chose. Pour 27% des commerçants interrogés, ces soldes ne leur ont pas permis de faire un seul centime de chiffre d’affaires supplémentaire. Plus de la moitié des commerçants (51%) affirment que par rapport à un mois normal, le chiffre d’affaires en plus, généré par ces soldes, n’a pas dépassé 10%. C’est un résultat insatisfaisant pour 57% des commerçants.
Ils sont aussi 57% à indiquer que leur activité n’a pas été satisfaisante tout au long de la saison automne-hiver 2015. A Paris, 88% pensent que les attentats du 13 novembre 2015 ont eu des répercussions importantes sur leur activité, 91% ont observé une baisse de fréquentation à partir de cette date.
L’impact sur le chiffre d’affaires de la saison a été très important, indique l’enquête de la Chambre de commerce. Ce chiffre d’affaires est en baisse pour 67% des commerçants interrogés et 33% indiquent qu’ils ont mis en place des promotions anticipées ou non prévues et des rabais plus importants pour tenter de faire revenir les clients. Les ventes privées auprès des clientes fidèles ont été organisées par 55% des commerçants, c’est plus qu’en 2015 où ils n’étaient que 41% à avoir mis en place ces ventes.
Des soldes moins bons qu’en 2015
Beaucoup de commerçants jugent ces soldes d’hiver 2016 plutôt mauvais par rapport à 2015. Ils sont plus de la moitié (53%) à dire que leur chiffre d’affaires a été inférieur à l’année dernière. Et pourtant, les soldes d’hiver de 2015 avait été particulièrement mauvais en raison de l’attentat contre Charlie Hebdo.
Cette année, les commerçants (43%) pensent qu’il y a trois raisons principales pour ce désamour des clients pour ces soldes. Ils mettent d’abord en avant la peur des attentats qui auraient dissuadé les consommateurs de pousser la porte des magasins. Il y aurait aussi (43%) le manque d’argent et les difficultés financière des clients. La météo serait enfin en partie responsable de ces mauvais soldes. Il a fait trop doux et cela n’aurait pas favorisé les ventes de gros vêtements comme les manteaux.

Zone Touristiques

Pour votre information  voici les contours des 2 zones touristiques internationales :

 

Saint Germain : rue Dauphine, rue de l’Ancienne Comédie, bd Saint Germain, rue du Bac, quai Voltaire, quai Malaquais, quai de Conti

 

Rennes-Saint Sulpice : rue du Bac, rue de Sèvres, rue Saint Placide, rue de Rennes, rue du Vieux Colombier, place Saint Sulpice, rue Saint Sulpice, rue de Condé, carrefour de l’Odéon, rue Monsieur le Prince, rue Dupuytren, rue de l’Arrivée, rue du Départ

 

Les boutiques concernées dans la zone touristique pourront ouvrir tous les dimanches et le soir jusqu’à minuit.

X